Archives du mot-clé css3

[CSS3] @font-face / Font Squirrel

La propriété @font-face intégrée à CSS3 permet d’afficher une police embarquée sur le serveur et ainsi sortir du carcan des polices par défaut imposées pour les sites internet, les courantes Arial, Times New Roman & co.

L’excellent outil Font Squirrel (http://www.fontsquirrel.com/fontface/generator) permet de créer ses propres kits de font-face.

Cet outil est très utile car seuls les navigateurs modernes tels qu’Opera 10+, Firefox 3.5+, Safari 3+ et Chrome 4+ reconnaissent cette propriété CSS3, mais là encore Internet Explorer ne facilite pas les choses en ne reconnaissant qu’un seul format de fichier de fonte (.eot), incompatible avec les autres ! Il est donc nécessaire de systématiquement proposer une double version des polices à télécharger : .ttf (ou .otf) pour le commun des mortels, et une version .eot pour IE. Font Squirrel le fait pour vous !

Une fois vos fichiers convertis à l’aide de Font-Face generator, il vous suffit de les appeler dans vos feuilles de styles de la sorte :

Version pour tout le monde, incluant uniquement la version truetype .ttf :

@font-face {
font-family: 'Segoe UI';
src: url('segoeui.ttf') format('truetype');
}

Version prévue dans la feuille de style dédiée à Internet Explorer à l’aide de commentaires conditionnels, incluant la version .eot :

@font-face {
font-family: 'Segoe UI';
src: url('segoeui.eot');
}

Concrètement, il suffit ensuite de déclarer le nom de cette police dans la liste des valeurs de la propriété font-family, par exemple :

article {
	font-family: Segoe UI, Verdana, sans-serif;
}

 

Par ailleurs, les polices de caractères sont généralement assujettis à droit d’auteurs alors utilisez-les en respect de ces droits. De plus, faites attention au poids de celles-ci puisqu’Internet Explorer par exemple télécharge les deux fichiers de police (.eot et .ttf) et non pas seulement celui qui le concerne !

Une des solutions pour éviter ce problème serait d’appeler la police classique .ttf à l’aide d’un commentaire conditionnel excluant Explorer, tel que

<!--[if !IE]>--> <!--<![endif]-->

Enjoy !

Les nouvelles technologies au service de la mobilité

L’informatique mobile évolue à grande vitesse ces dernières années, les utilisateurs étant amenés à consulter des sites internet via leurs smartphones ou tablettes tactiles.

Dans ce contexte tourné vers la mobilité, deux nouvelles technologies ont fait leur apparition : HTML 5 et CSS3.

Il est intéressant de savoir que les technologies nécessitant un plugin (notamment Flash) sont dorénavant boycottées par les grandes firmes d’appareils mobiles comme Apple ou Microsoft. Pour exemple, l’iPhone/iPad et le nouvel système d’exploitation Windows 8 (dénommé Metro pour sa version tablette) via Internet Explorer 10 n’intègrent pas le plugin Flash dans leur navigateur web. 

HTML 5 et CSS3 se positionnent donc comme les technologies qui apportent une compatibilité, une sécurité et une stabilité accrues entre tous les navigateurs et sur toutes plateformes (PC/tablette/téléphone portable) et surtout préservent l’autonomie des terminaux utilisés.

Ces nouvelles technologies amènent également quelques nouveautés techniques non négligeables comme l’intégration directe de médias (video, audio, etc.) sans passer par l’utilisation d’un plugin tiers, la géolocalisation, une meilleure gestion des formulaires avec une validation au niveau du navigateur de l’utilisateur ou encore la gestion possible du drag&drop. Je reviendrai sur tous ces éléments d’un point de vue technique dans un autre post.

Une évolution majeure apparaît pour les méthodes de développement, plus rapides. En effet, auparavant, il était nécessaire de développer une interface pour chacune des plateformes, une pour la partie site internet, une autre pour la partie tablette et une dernière pour le téléphone portable, soit 3 fois plus de développements (pas de factorisation possible).

Or, grâce à quelques lignes de CSS3, il est dorénavant possible de ne concevoir qu’une seule interface qui s’adapte automatiquement à l’environnement dans lequel la page est affichée.

Amusez-vous à redimensionner ce site pour voir le résultat, une référence : http://www.alsacreations.fr/ (ne fonctionne que sur les navigateurs récents, Chrome, Mozilla et IE9)

Enjoy !

 

Modernizr, ou comment appliquer du HTML5/CSS3 sur les anciens navigateurs

Problématique rencontrée récemment en développant un site internet en HTML5/CSS3, la compatibilité avec les anciens navigateurs.

En effet, les nouveautés de ces nouvelles technologies sorties récemment ne sont visualisables que sur les navigateurs récents (détail complet de compatibilité sur http://html5readiness.com/).

La parade : Modernizr, une librairie Javascript open-source permettant de filtrer/paramétrer les caractéristiques spécifiques à CSS3 et HTML5 et de proposer une alternative pour l’affichage. Modernizr est évolutif et à pour objectif de « moderniser nos pratiques de développement ».

Lien du site : http://www.modernizr.com/

Enjoy !